Déclaration suite au 1er tour de l’élection présidentielle

Ce dimanche 23 avril, Jean-Luc Mélenchon, le candidat pour lequel j’ai mené campagne avec beaucoup d’autres, est en tête à Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne avec respectivement 47,09% et 36,51%. Il est en deuxième position à Colombes à 25,37%. C’est un désaveu cinglant pour les politiques d’austérité menées par les gouvernements successifs.
Je suis fière que Jean-Luc Mélenchon réalise son meilleur score d’Ile-de-France à Gennevilliers. Il est à souligner également que le score de Marine Le Pen y est contenu à la moitié de son pourcentage national. C’est, je crois, le signe que lorsque l’on mène une politique solidaire et innovante à l’égard de toute la population, comme nous le faisons à Gennevilliers ; quand nous tenons les engagements pris ; quand sur le terrain, élus et citoyens tiennent le cap à gauche, on parvient à contenir les votes de division et de haine et au contraire à ouvrir des perspectives. Je m’en réjouis.
Le 2e tour opposera l’extrême droite xénophobe à un candidat qui incarne l’ultralibéralisme et l’ubérisation de notre société, ce qui écarte toute possibilité de porter un vote humaniste et solidaire. Nous savons d’ores et déjà que nous le combattrons demain.
Mais dans un tel contexte, nous devons ensemble, même à contrecœur éviter le pire en infligeant une défaite sans appel au Front national.
Je le ferai pour protéger la société française de la haine et de la division. Je le ferai avec la volonté de combattre ensuite et ensemble le gouvernement en place.
Vous pourrez compter sur ma détermination pour vous défendre, pour m’opposer à toute attaque contre les droits sociaux et les services publics, à porter avec vous des propositions de progrès et œuvrer à élargir le rassemblement d’une gauche de combat autour des enjeux d’humanisme, d’écologie, de service public pour tous-tes et d’un renouvellement profond de notre démocratie.
Les élections législatives peuvent être un levier formidable dans cette direction. Il y a encore de belles victoires à conquérir pour la gauche dans ce pays. Soyons-en tous acteurs et actrices.

Elsa Faucillon